Journal d’une confinée #jour32

dav

Même pas peur des pirates avec mon masque en wax.

Aujourd’hui, il m’est arrivé une histoire de guedin. On m’a piraté mon compte Netflix.

Ouais, grosse ambiance de gangster à la coloc, je peux te dire ça nous a refait niveau émotions.

Au début, j’y croyais pas trop. Mais en fait, wallah j’étais trop contente, je me suis dit, enfin un peu d’animation.

Donc, dans la nuit, Netflix m’a envoyé un mail pour me dire que y avait des gens qui se connectaient sur mon compte vers le Chili, Venezuela, ils étaient pas sûr-sûrs de leur coup. Et là, ils me demandent si c’est moi. Déjà, grosse blague. Genre, j’ai pété une durite pendant la nuit, j’ai dit balec le confinement, j’ai pris mon passeport et je me suis taillé la route à pied, allez ciao la compagnie, dans quatre ou cinq heures je suis à Santiago.

À ce niveau là, je pense que Netflix aurait pu avoir la puce à l’oreille sur le piratage sans me consulter, mais bon. On va dire que ça arrive à tout le monde d’être désorienté.

Puis là, des mails de Netflix, qui me préviennent que mon adresse mail a bien été modifiée, ainsi que mon mot de passe, évidemment. Totale prise de possession du compte.

Une prise d’otage quoi.

Donc, j’essaie de me connecter, et le site fait comme s’il m’avait jamais vu de sa vie, oklm. Je me suis fait ghoster sans stress. On me demande si je veux m’abonner et si je connais le processus. J’étais un peu choquée. Netflix, dernièrement, c’est un peu la famille. J’ai un peu ressenti la détresse des gens qui ont un membre de leur famille atteint d’alzheimer.

Il m’en fallait pas plus pour passer en mode hacker anonymous. J’ai mis mon masque en wax et j’ai envoyé un message sur le chat du service client.

Là, c’est Sébastien qui s’est mis à interagir avec moi. Mais c’était pas un robot. Il faisait des fautes et tout. J’étais tellement contente d’avoir un échange avec un être humain qui ne soit pas un de mes colocs, je savais plus pourquoi j’étais là.

Seb me demande mon adresse mail et mes coordonnées bancaires pour vérifier que c’est mon compte. Là, j’avoue, j’étais pas bien. J’avais pas envie de me faire pigeonner deux fois de suite, mais en même temps, je voulais pas décevoir Seb. Après consultation du conseil de la coloc, on a décidé que je pouvais donner mon numéro de carte bleue, mais wallah c’est tout.

Seb a retrouvé mon compte. Putain, les gars au Chili, ils sont en chien, zeubi. J’ouvre mon compte et là, j’avais six profils ouverts, numérotés de 1 à 6. Et ils m’avaient passé le truc en premium. Avec full pack HD.

Non, mais c’est quoi les bails.

On en est à se pirater des comptes Netflix, ils se font vraiment iech au Chili ma parole. Puis, ça avait l’air d’un business à grande échelle. Genre Pablo et sa famille le profil numéro 1, Cristina le numéro 2, allez tournée générale au quartier, on s’en balec on est en full pack HD.

Je sais pas ce qu’ils ont eu le temps de mater entre 5h du matin et 16h. Une saison de Community probablement, on sait maintenant que c’est largement faisable. Je comprends pas le délire, de s’emmerder à pirater un truc qu’on va récupérer quelques heures plus tard, c’est vraiment pas une dépense d’énergie rentable.

Puis pourquoi et comment ils m’ont choisie moi aussi ? J’ai été élue par le Chili quelque part, ça arrive pas tous les jours.

C’était le moment de dire au revoir à Seb. Il m’envoyait des petits smileys pour savoir si tout était bon et si j’avais des questions. Il m’informe que je vais être remboursé pour le HD. Trop cool ce gars, si vous avez un problème avec un Chilien, je vous le recommande. Puis il m’a souhaité bonne journée et m’a dit de prendre soin de moi. Wallah, ça m’a émue. Un échange avec un étranger, ça fait 32 jours que c’était pas arrivé.

Après, je suis allée faire quelques courses à la Biocoop. Laisse tomber la journée de ouf, chuis claquée.

Bon, c’est pas tout mais j’ai des séries à mater moi. J’ai Netflix en Full Pack HD pendant un mois.

Une réflexion sur “Journal d’une confinée #jour32

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s