Les filles à la vanille

IMG_20180603_182228.jpg

© Vincent Galy

On a beau être en 2018, il reste encore socialement admis, qu’une fille, ça doit être mignon. Oh oui. Une fille, c’est doux et délicat. Une fille, c’est sucré, un peu acidulé. Une fille, ça picore des petites feuilles de salade, ça mange des petits fruits rouges, avec ses petits doigts. hihihi.

Mon cul sur la commode.

Tout, autour de nous, nous indique comment on est censé se comporter, manger, parler, s’habiller.

Au resto par exemple, la serveuse estime sans se poser de questions que c’est l’homme qui a pris la bavette. Ben oui, c’est forcément la nana qui a pris les lasagnes vegan, cette relou. La serveuse a pris la commande moins de trois minutes plus tôt, cette grosse dinde, mais quand même, elle me colle les lasagnes.

– J’ai oublié de vous demander monsieur, vous prendrez des frites avec la bavette ?

– Non, mais c’est moi la bavette, que je m’impose en toute délicatesse.

– Ah oui. Alors en accompagnement, on a du riz, des légumes, et…

– Non non. Balance des grosses fritasses, bitch.

Elle a fini de m’énerver avec le déca. La caféine c’est pas bon pour les filles, apparemment. Puis c’est tout comme ça. La même chose au bar. La bière blanche pour madame, la blonde pour monsieur, parce que les filles, ça aime les trucs un peu sucrés, les petites coquines.

Une pote est allée dans un magasin de bricolage avec son mec l’autre jour. Ils ont demandé conseil à un vendeur. Naturellement, le conseiller s’est adressé à l’homme. Elle a fini par exploser.

– NON MAIS C’EST MOI QUI VAIS LE POSER LE POÊLE À BOIS BORDEL, LUI, IL EST PAS FOUTU DE SE COUPER UNE TARTINE !

J’ai même un copain qui m’a dit que je riais comme un homme. Sous-entendu, je fais vachement de bruit.

L’autre jour, je suis même tombée sur ça. Attention, ça pique les yeux.

screenshot_20180528-1703141348591226.png

 

Non mais quelqu’un peut m’expliquer qui, dans ce monde, nourrit une passion pour les fleurs ET les oreilles de Mickey ? Putain, mais qui a eu cette idée de merde ? Ils ont vraiment décidé de nous ridiculiser les enfoirés. Et nous, comme des connasses, on adhère. Ils nous collent des oreilles de fucking Mickey en fleurs, et ils arrivent à nous faire croire que c’est mignon et que c’est notre passion.

Cette page Facebook m’a tellement interpellée, que j’ai un peu regardé ce qui se faisait. Je suis donc tombée sur ça.

screenshot_20180528-1705191621648763.png

 

Voilà. Merci les filles. Grâce à vous, je sens que ça va bouger de notre côté. Quand on voit que plus de 1,5 millions de personnes suivent cette page, on se dit que le féminisme a de beaux jours devant lui.

Je dis pas. Je ne suis pas le meilleur exemple. J’aime le rouge à lèvres et les boucles d’oreilles. Mais là, non quoi. Si je suis vénère, et ça ne sera probablement pas parce que j’ai chié ma manucure, c’est pas la peine de la ramener à me dire que je suis jolie parce que tu vas prendre un taquet. Et que je sais qu’au fond, t’as juste envie de baiser.

Donc, on est censé être belles, discrètes et délicates. Mais elles sont où ces meufs-là ? Est-ce que ces articles fumeux sont réellement écrits par des femelles de la planète terre ? Non parce qu’elles ne sont pas autour de moi. Je peux vous dire que la délicatesse, c’est pas le premier mot qui vous vient à l’esprit pour définir ma team.

Déjà, personnellement, c’est vrai qu’en terme de discrétion, faudra repasser plus tard. La moindre émotion me fait grimper le volume sonore de 20 décibels. Je ne peux pas m’empêcher de gueuler à tout bout de champ, même que je m’en rends pas tout le temps compte. De toute façon, même attraper une casserole, j’arrive pas à le faire en douceur. Je ne sais pas à quoi c’est dû. Est-ce que le bourrinage est inné ou acquis ? La question reste entière. Le fait d’être élevée en me traînant à la chasse et en vidant des poulets, ça doit pas aider à la délicatesse, c’est sûr. Ni à porter des oreilles de Mickey fleuries.

Mais je ne suis pas un cas unique. Mes copines ne sont pas les êtres les plus délicats du monde. Ça pète, ça gueule, ça crache et ça rote en toute liberté.

Au moment où j’écris ce billet, je reçois d’ailleurs un message d’une copine, avec cette image en lien.

34073787_10156445006769375_2103884176552886272_n

Chacun sa délicatesse quoi.

Du coup, quand je me retrouve face à l’une de ces nanas croisée avec un papillon, ça me met mal à l’aise. Oui, parce qu’il y en a quand même, j’en ai repéré. Elles parlent avec une petite voix fluette, les lèvres légèrement retroussées et elles remuent un peu la tête gracieusement, en souriant, comme si elles revivaient le lac des cygnes en permanence dans leur imagination. On dirait qu’elles ont petit-déjeuné avec des paillettes. Généralement, tu les croises dans les magasins de bijoux tendances. Si si tu vois, ces magasins de bijoux, tous les mêmes, qui t’exhortent eux aussi à porter des petits bracelets délicats, des petites bagues en triangle fin, des petits colliers près du cou.

Tout est petit, tout est fin, tout est mignon.

Alors quand on débarque avec mes poules dans ce genre de lieu, en général, on a le vigile au cul. Tout le monde comprend qu’on s’est planté d’adresse. Martine, agricultrice dont l’auriculaire seul peut te soulever une brouette pleine de carotte, Francine, la prof d’EPS la moins sportive de l’histoire de l’éducation nationale, et Lola, surnommée « morue » ou « poissonnière », rapport au volume sonore évoqué plus haut. Une bonne brochette de délicatesse qui, effectivement, fait un peu tache au milieu de toutes ces femmes-papillons.

M’enfin, disons qu’il faut de tout dans l’océan. Des papillons, des morues et des grosses truites. Rappelons quand même que les poissons, ça bouffe les papillons.

Publicités

4 réflexions sur “Les filles à la vanille

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte. blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

    J'aime

  2. Excellent, ah ah ah ! Et celles que je ne peux pas piffrer moi, ce sont les bonnes ménagères, celles qui reprennent les autres sur leur façon de faire le ménage, à manger, etc., je les trouve gra-vos !!!! Hâte de te lire encore et encore !

    Aimé par 1 personne

  3. AHAHAH, le jour où je lis ce billet, je vois que la copine de mon frère, cette tanche, suit la page des éclaireuses et like l’article « craquez pour un pizza-bouquet pour votre mariage ».
    Monde de merde !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s